Aller au contenu
Accueil » L’ivoire comment le reconnaître

L’ivoire comment le reconnaître

Savoir reconnaître l’ivoire facilement ? Méthodes et législation

Le sujet de ce jour est comment reconnaître l’ivoire avec plusieurs méthodes qui ont fait leurs preuves. Ces méthodes s’avèrent facilement utilisables. A la fin de cette article j’aborde la législation sur l’ivoire en Europe qui régit le commerce d’ivoire ancien et récent.  Cet article  » comment reconnaître l’ivoire  » et  » la législation sur l’ivoire  » est très complet. Son utilité n’est plus à démontrer, le nombre de commentaires en fin de page l’atteste.

Pourquoi cet article sur comment reconnaître l’ivoire ?

Les antiquaires où les brocanteurs sont en première ligne pour l’achat et la vente d’objets en ivoire lors de débarras de maison suite à une succession ou un héritage. Un professionnel ne peut pas se tromper sur la nature de l’objet. Il saura faire la différence entre la résine, l’os et l’ivoire et aussi plus ou moins dater l’objet. La législation c’est durcie A JUSTE RAISON. Il faut absolument préserver les espèces animales.. Et l’ivoire est absolument interdit de vente dans une brocante.

L’ivoire matériau issu de l’animal

L’ivoire est un matériau naturel, issu de l’animal, notamment les défenses d’éléphant. Les humains l’utilisent depuis des milliers d’années pour fabriquer des sculptures et des petits objets usuels comme en arts populaire ou artistiques comme les sculptures.

Par exemple, le narval, le cachalot, le morse, l’hippopotame, le rhinocéros, l’éléphant au dépend de leur volonté sont les animaux qui fournissent l’ivoire.
En somme, la surexploitation de ce matériau du au braconnage a mis en péril la survie des espèces animales qui portent en elles ce matériau précieux comme les éléphants massacrés pour leurs défenses.. De ce fait, L’art et la tuerie en masse d’animaux est-ce bien compatible ?
C’est pourquoi la Convention de Washington de 1973 (CITES) à juste raison a mis un cadre stricte au commerce de l’ivoire. Nous reviendrons plus tard, en fin de page, sur la législation encadrant la vente de l’ivoire qui a pour but de préserver les espèces animales.

Comment reconnaitre l'ivoire, éléphant mort pour son ivoire
Comment reconnaître l’ivoire ?
Portrait de 2 abrutis qui ont tué un éléphant pour son ivoire.

Les objets qui furent fabriqués en ivoire

Reconnaître l’ivoire présent dans ces objets est très important. Vous allez souvent les rencontrer si vous organisez une succession.

  • Les sculptures
  • Les manches de couverts
  • Les lames de coupes papier
  • Les touches de piano
  • Les boules de billard
  • Les peignes
  • Les boutons
  • Les pièces d’échec
  • Les éventails
  • Ustensiles de couture, dés à coudre, dévidoir…
  • Et bien d’autres objets.
Ivoire véritable de Dieppe
Ivoire véritable de Dieppe 19 e siècle

Comment reconnaître l’ivoire des autres matériaux

Plusieurs matériaux servirent à imiter l’ivoire avant car il s’avérait très cher et encore plus aujourd’hui car il est interdit à la vente.

  • L’ivoire végétal, le corozo est le noyau du fruit d’une variété de palmier.
  • L’ivoirine est de la poudre d’ivoire reconstitués agglomérée par un liant et moulé. Mais aussi interdit à la vente aujourd’hui…
  • Le celluloïd à partir de 1873 est une matière chimique composée de nitrate de cellulose et de camphre. C’est pour ainsi dire le premier plastique. Ce qui veut dire : tout ce qui ressemble à de l’ivoire avant cette date est sûrement de l’ivoire ..!
  • L’ivoire s’imita à partir de caséine ou de résine.

3 méthodes pour reconnaître l’ivoire

D’ailleurs reconnaître l’ivoire devient facile avec ces trois méthodes.

  1. Tout d’abord, bien regarder sa couleur et sa texture.
  2. Ensuite, l’épingle chauffée avec un briquet.
  3. Enfin, tout simplement consulter un professionnel antiquaire ou brocanteur.

La première méthode : couleur et texture

Reconnaître l’ivoire de par sa couleur et texture.

  • Quand vous avez un objet en ivoire dans la main vous devez sentir sa densité et son poids. Si l’objet est léger ce n’est pas de l’ivoire. Une boule de billard en ivoire et très lourde et dense.
  • L’ivoire est extrêmement lisse si la surface est bosselée ce n’est pas de l’ivoire mais sûrement de l’os. L’ivoire véritable est brillant sans grêlures avec parfois une légère teinte jaune.
  • A la loupe vous verrez des lignes parallèles irrégulières sur toute la longueur de l’objet. Perpendiculaires à ces lignes, il doit y voir des lignes circulaires ou en V appelées lignes de Schreger. Ces lignes se retrouvent systématiquement sur l’ivoire d’éléphant et de mammouth. Si les lignes se trouvent régulières et parallèles, c’est du celluloïd comme l’exemple sur la photo.
Comment reconnaître l'ivoire, faux ivoire
Celluloïd faux ivoire

La deuxième méthode l’épreuve du feu

Reconnaître l’ivoire par l’épreuve du feu.

Faîte attention à ne pas détériorer votre objet, il peut avoir de la valeur même si ce n’est pas de l’ivoire. Choisissez un endroit à tester sur l’objet le plus invisible possible. Faites chauffer au rouge une épingle très fine avec un briquet. Présentez l’épingle et enfoncez là ! Que se passe-t-il ?

Comment reconnaitre l'ivoire Porte aiguille en os
Porte aiguille en os
  • l’épingle s’enfonce dans l’objet ! Ce n’est pas de l’ivoire ! C’est sûrement du celluloïd ou tout autre matière comme la bakélite. Mais attention, votre objet ancien peut avoir autant de valeur que l’ivoire alors ne faites pas des trous d’épingle partout.. 🙂
  • L’épingle ne rentre pas c’est sûrement de l’ivoire ou de l’os 🙂 .  Aucune senteur nouvelle c’est assurément de l’ivoire. Ça sent le cheveu brûlé c’est de l’os.

Son aspect visuel, sa texture, son poids, sa densité et le test de l’aiguille chauffée qui n’a pas endommagé votre objet. Vous avez entre les mains de l’ivoire. ‘Bravo’ !

La troisième méthode : comment reconnaître l’ivoire avec un brocanteur ou un antiquaire

Allez voir un brocanteur ou un antiquaire, il saura reconnaître l’ivoire.

Faites tester et estimer l’objet par un professionnel. Comment reconnaître l’ivoire pour un antiquaire ou un brocanteur est une affaire facile. Par la force de l’habitude, au premier coup d’œil, le professionnel va différencier l’ivoire des autres matériaux comme le plastique, le celluloïd ou la bakélite. Il est indéniable que par ses connaissances des matières nobles et son savoir faire il saura faire la différence. Mais aussi, il peut utiliser les méthodes expliquées en haut en cas de doute.

Législation: interdiction de la vente d’ivoire pour préserver les espèces animales

Arrêté du 17 août 2016 publié au Journal officiel

législation commerce de l'ivoire
La législation sur le commerce de l’ivoire c’est durcie. Elle concerne tous les éléphants et les rhinocéros qu’ils soient d’Afrique ou d’Asie.

Dérogations prévues à cette interdiction pour les objets d’antiquités

A savoir: la détention à titre privé d’ivoire et de corne reste libre dixit le ministère.

Donc tous les objets travaillés après le 1 juillet 1975 sont interdit à la vente, dû à la mise en application de la convention de Washington de 1973. Notons au passage que la vente d’ivoire brut non travaillé est totalement interdit et même quelque soit son âge.

Par conséquent, se considèrent objets d’antiquités, les objets fabriqués avant le 1 juillet 1975.

  • Les objets d’antiquités datant de mars 1947 au 1 juillet 1975 peuvent se vendre sous réserve d’avoir obtenu au cas par cas le certificat intra-UE (CIC).
  • Les objets d’antiquités d’avant mars 1947 sont autorisés à la vente sans certificat intra-UE (CIC). Mais il est préférable même conseillé, d’avoir un certificat ou attestation prouvant la date de fabrication de l’objet. Il ne doit y avoir aucune contestation au sujet de sa provenance et de sa date de création.  Nos amis douaniers sont au fait de la lutte contre le commerce illégal d’ivoire et la lutte contre le trafic des espèces animales et végétales menacées d’extinction.

Attention la législation sur l’ivoire a évolué : nouvel arrêté du 4 mai 2017 modifiant l’arrêté du 16 août 2016

La législation sur l’ivoire change de nouveau. Consulter la page sur legifrance.gouv.fr

Je n’achète pas d’objets en ivoire lors de successions ou autres

Pour ma part, à moins de tomber sur une pièce en ivoire très ancienne vraiment exceptionnelle dont la nature artistique ne fait aucun doute ( nos musées en regorgent ), je n’achète pas d’objets en ivoire. Beaucoup de mes confrères antiquaires et brocanteurs ont le même point de vue que le mien. De toute façon sans parler d’éthique le vendre dans une boutique d’antiquités ou sur foires ou salons professionnels est totalement interdit.

Je ne fais aucune estimation d’objets en ivoire

Dans la mesure ou la vente est interdite, je n’estime pas les objets en ivoire.
De plus, si l’éthique s’en mêle, mettons une petite pierre à l’édifice de la protection animale. De toute façon, le domaine de l’antiquité étant vaste, nous pouvons nous en passer. Alors, lors de successions, si vous avez des bijoux de famille en ivoire, ou autres objets relativement récents gardez-les et transmettez ce ‘ patrimoine ‘ à vos enfants. S’ils n’en veulent pas, rapprochez-vous des douanes.

Sur le même thème: reconnaître les matériaux précieux

L’article « comment reconnaître l’ivoire et sa législation » vous a plu ?

Alors n’hésitez pas à le partager!

60 commentaires sur “L’ivoire comment le reconnaître”

  1. Bonjour,
    suite au décès de ma maman j’ai trouvé un triptyque orthodoxe. Une expertise en ligne l’a défini comme étant un  » triptyque en ivoire de mammouth représentant l’Ascension du Christ, seconde moitié du XIXe dans le goût médiéval « .
    Souhaitant m’en séparer un site de vente aux enchères me demande de fournir un « un certificat européen (également connu sous le nom de certificat de l’Article 10) délivré par une administration » sans me dire à qui m’adresser: pourriez vous m’aiguiller et me dire qui est en mesure de me fournir un tel certificat ? Merci d’avance.

    1. Bonjour, pourquoi vouloir vendre votre objet sur un site de vente aux enchères ? Allez voir une salle de vente de votre région avec un commissaire priseur en chair et en os. Si votre objet a les qualités requises, il fera le nécessaire.
      Cordialement.

  2. Bonjour Madame Dansan,
    Merci pour cet excellent article aussi intéressant que complet sur le sujet de l’ivoire.
    Étant moi-même un grand passionné d’animaux sauvages et de la biodiversité en général (largement mise à mal à notre époque, malheureusement), je me réjouis des interdictions de vente d’ivoire, notamment les plus modernes (qui sont également les « œuvres » les moins réussies). Je suis également un passionné d’antiquités et de sculptures. Force est de reconnaître qu’un certain nombre d’objet en ivoire, anciens uniquement, sont absolument magnifiques, de par le travail incroyable des artisans mais aussi de par les qualités propres de l’ivoire (brillance, texture lisse, etc.).
    Je possède plusieurs objets en ivoire, notamment des objets anciens du Japon de l’ère Meiji, donc fin XIXeme début XXeme, à une époque où l’ivoire n’était pas interdit et où le monde n’avait pas la vision que notre société a aujourd’hui (heureusement, nous avons su évoluer dans le bon sens).
    Ces sculptures, de très petite taille pour la plupart (mais aussi certaines dépassant le kilogramme) sont magnifiquement travaillées, sont signées et sont manifestement anciennes (contrairement aux sculptures bas de gamme africaines que l’on peut apercevoir régulièrement sur les sites de vente entre particuliers).

    Voici mes questions :
    – philosophiquement et éthiquement, pensez-vous que des valeurs liées à la défense de la faune et de la flore soient compatibles avec l’attrait pour des objets sculptés en ivoire, dès lors qu’ils sont anciens et avec une vraie valeur artistique ? Je suis personnellement partagé mais je me dis que ces objets ont été fabriqués il y a très longtemps et qu’il n’y a donc aucun encouragement au braconnage contemporain. De plus, le travail réalisé sur ces objets est phénoménal et relève davantage du domaine artistique, pas de la production à la chaîne de bibelots pour touristes (sous-entendu, l’ivoire n’a pas été gâché pour un objet sans valeur – même si j’en conviens, aucun animal ne mérite de mourir pour fournir de la matière)
    – d’un point de vue plus technique, j’ai du mal à concevoir la manière dont un certificat est obtenu. Faut-il apporter ses objets à un endroit précis, les locaux de la CITES ? S’agit-il alors d’un jugement « au global » (« cet objet a l’air ancien, c’est bon ») ? D’un jugement d’ordre scientifique (datation) ? D’un jugement d’ordre « artistique » (« cet objet appartient clairement à ce mouvement artistique, XIXeme siècle, donc c’est ok ») ? J’aimerais faire certifier mes différents objets, ne serait-ce que pour les sortir de la clandestinité, sans ambition particulière de les vendre.
    Je vous remercie pour votre retour et vous souhaite une bonne journée.
    Bien cordialement,
    S.

  3. Bonjour
    j’ai récupéré suite à décès une sculpture ancienne (chinoise très probablement), qui devrait dater du 19ème siècle et qui est entièrement en ivoire.
    Je n’ai pas compris si il faut ou non un certificat CITES (CIC ou intra UE) pour en réaliser éventuellement une vente, compte tenu de l’âge.
    Pour déterminer celui-ci, je me suis tourné vers le site CITES, mais ce dernier est extrêmement complexe et saisir un formulaire de demande, dès lors que l’on n’est pas des douanes ou un scientifique, m’est impossible et personne ne répond aux téléphones des interlocuteurs proposés…
    Existe t’il une possibilité de faire expertiser l’âge et la matière de la statuette et qui sont les professionnels habilités pour celà ?
    Je réside en Savoie. Merci

    1. Bonjour, allez voir tout simplement une salle de vente près de vous. Le commissaire priseur pourra mieux vous renseigner en voyant l’objet.
      Cordialement

  4. Bonjour,

    Suite au décès de mon père en 2021, nous avons retrouvé au grenier 2 défenses d’éléphants sculptées de 62 cm de hauteur et 3,9 kg chacune (photo dispo si nécessaire).
    Ces défenses ont été acquise pendant son affectation au Sénégal en 1968-1969 (ma soeur est d’ailleurs née à Dakar). Nous résidons maintenant en Nouvelle Calédonie et on aimerait bien les ramener avec nous.

    Pourriez vous me conseiller ?

    Merci

    Cordialement

    1. Bonjour, la meilleure solution est de poser la question aux douanes. Si c’est possible, eux seuls peuvent délivrer des documents pour le transport.
      Bien cordialement

  5. Bonjour,
    Ma mère et ses parents ainsi que d’autres membres de la famille ont vécu en Côte d’Ivoire de 1939 à 1950 et ils ont rapporté des ivoires. Au fil des succession je me retrouve avec beaucoup d’ivoire notamment des portes couteaux, manches de couteaux, défenses travailler en forme de crocodile, bracelets, tortue, éléphants de plusieurs tailles, impalas, et bien d’autres encore.
    Je n’ai pas retrouver le ou les CITES.
    J’ai aussi des défenses brut et connais la législation les concernant.
    Deux questions : pour les défenses brut est ce que j’ai le droit de les bruler.
    Pour toutes les autres pièces comment faire pour les daté, obtenir des certificats et le cas échéant les vendre légalement.
    Je vous remercie
    Cordialement.

  6. Bonjour: je possède quelques objets en ivoire, complètement sculptés, ramenés par moi-même du Gabon en 1969 (entre 500 et 1500 grammes) Je n’ai pas l’intention de les vendre. Je ne possède pas de documents relatifs à ces objets, qui ne sont pas anciens, mais antérieurs à 1969. Question: la possession de ces objets est-elle illégale ?

    1. Bonjour, posséder des objets en ivoire, ne pose pas de problème. Circuler avec et les vendre est totalement interdit.
      Cordialement

  7. Bonjour. Je m’intéresse aux matières synthétiques anciennes. Pourriez-vous m’aider à confirmer qu’il existe bien de l’ivoirine à veines parallèles ? Et non seulement du celluloïd comme vous le suggérez. Je peux envoyer des photos d’exemple par mail. Je parle bien d’ivoirine et non d’ivoire. J’ai besoin de cette information dans le cadre d’une étude sur les touches de clavier d’anciennes machines. Merci beaucoup.

    1. Bonjour,
      En partant du principe que l’ivoirine est de la poudre d’ivoire mêlée à une résine synthétique, effectivement tout est possible pour imiter l’ivoire. Je pense que allez trouver en parcourant les sites spécialisés des réponses bien plus précises que la mienne.
      Bien cordialement

  8. Bonjour,

    Suite au décès de mon grand-père, nous avons dans la succession 2 crucifix en ivoire et 3 statuettes chinoises anciennes. Le commissaire-priseur venu estimer les biens nous a informé qu’il ne s’occupait pas de la vente d’ivoire et ont été estimé 0 euro. Mais que selon lui ces ouvrages d’art sont plus anciens que 1975. Quels sont les documents que nous devrions fournir pour avoir une autorisation CITES ? De plus, comme l’estimation a été de 0 euro, que se passe-t-il si nous avons une autorisation CITES et qu’une vente a lieu ? Nous devrions déclarer le changement d’estimation de l’inventaire ?
    Je vous remercie par avance pour vos éclaircissements.

    1. Bonjour,
      Il est interdit de vendre des objets en ivoire. Sans preuve que vos objets soient anciens, ils valent 0 euros. C’est normal.
      Obtenez un certificat Cites, on vous rapprochant de l’organisme qui délivre ces certificats.
      Par contre je ne peux pas remplacer le commissaire priseur et je ne peux pas répondre pour lui.
      Bien cordialement

  9. Bonjour,
    J’ai trouvé dans un vide grenier une miniature avec inscription derrière « Ch- Garanti sur ivoire ». C’est un cadre en bronze ou laiton très bien travaillé, l’ivoire est entouré de velours couleur bordeaux, la miniature présente « La Promesse » du peintre Pagliani.
    Avez-vous déjà vu ce genre d’article?
    Est-ce que je peux le revendre?
    Cordialement

  10. bonjour j’ai plusieurs coffrets d’argenterie lame en argent manche en ivoire provenant de ma famille et datant de 1880/1900 est je le droit de les vendre ?
    merci bien cordialement

    1. Bonjour,
      L’argent est un métal mou. Les lames d’un couteau sont toujours en acier. Logiquement, vous ne pouvez pas les vendre sans certificat CITES. Les manches ne sont peut-être pas en ivoire mais en os.
      Cordialement

  11. Dans le grenier de mes parents je viens de trouver une sculpture en ivoire
    Monté sur un support en ébène au départ une tête de crocodile bouche ouverte et à la suite 6 éléphants qui se tiennent par la trompe du plus grand au plus petit et en final une tortue

    1. Merci pour votre commentaire, mais voilà l’ivoire est totalement interdit à la vente. De plus avec des éléphants qui se tiennent par la trompe on a vite fait de dater l’objet. Ce n’est pas ancien.
      Bonne journée

  12. Bonjour, qu’en est-il exactement des pendentifs masque Baoulé en ivoire ? Ceux-ci n’étaient pas destinés aux touristes mais aux chefs de villages ou guides spirituels.
    Est-il permis de les porter sans être inquiété ?
    Merci de votre retour.

  13. Bonjour,
    Je possède deux têtes Africaines sculptées (style primitif) dans de l’ivoire posées sur un socle en bois. Mon père militaire de carrière les a ramené de son séjour en Afrique dans les années 58.
    Est-il possible de les vendre ?
    Merci pour votre réponse

    1. Bonjour,
      L’ivoire travaillé après le 2 mars 1947 et avant le 1er juillet 1975.
      Lorsque la masse en ivoire de l’objet travaillé est inférieure à 200 grammes, cela nécessite l’obtention d’un certificat intracommunautaire (CIC). Ce certificat se demande en ligne sur l’application i-CITES.

  14. Bonjour,
    Je suis en possession d’une défense d’éléphant sculptée et importée de la République Centrafricaine à la fin des années 1960.
    J’ai fait un demande d’un certificat intracommunautaire CIC dans le but de pouvoir vendre cet objet.
    J’ai reçu une réponse de la DREAL qui spécifie que la défense n’est pas vendable en l’état puisque qu’elle n’est « pas travaillée à au moins 90% de sa surface totale et en profondeur, elle est considérée comme de l’ivoire brut et par conséquent non vendable ».
    Je voulais savoir si je pourrais tout de même vendre cette défense après avoir fait réalisé un travail de sculpture sur le reste de sa surface ?
    En vous remerciant d’avance pour votre réponse.
    Cordialement.
    David ROY

  15. bonjour
    en vidant un garage j’ai trouvé une paire de défense d’éléphant très lourde aucune réaction au teste de l’aiguille ( 20 cm de haut sur 15 cm de long env. )
    poids des deux : 2kg400
    comment savoir si ils ont une valeur et si je peux les vendre
    cordialement

    1. Evidemment, il y a une valeur: une très grosse amende et tout plein de jours en prison. Il faut lire l’article du début à la fin.
      Bien Cordialement

  16. Bonsoir,
    Je sais que cet article date, mais avec un peu de chance aurais-je une réponse 🙂
    J ai trouvé il y a quelques temps, en bord de mer, une dent qui me semble être une dent de cachalot fossilisée. Où pensez vous que je doive faire expertiser? Un musée ? Les brocanteurs ne sauront peut-être pas..
    Comme vous l aviez indiqué dans un autre commentaire je vais essayer de me « reporter à la législation pour la vente de l’ ivoire marin « , si vous aviez un lien ce serait top.
    Merci d avance

    1. Bonjour, je vais être honnête avec vous, je suis incapable de répondre à votre question. Rapprochez-vous peut-être d’un musée de la mer…

      Bien cordialement

  17. Bonjour,nous avons habité au Cameroun au début des années 80, il y avait de l’ivoire partout en vente, c’était les cadeaux qu’on recevait à chaque occasion, j’ai de très belles pièces (fruits, bracelets, un rhinocéros sculpté de 20cm de long…) mes enfants n’en veulent pas, j’ai des scrupules à les exposer chez moi, ils dorment dans des cartons, j’aurais voulu les vendre pour faire don de l’argent à la SPA de ma ville, comme ils ne pourront pas les vendre eux mêmes lors de leurs brocantes annuelles, Que cet ivoire serve la cause animale au moins, maintenant qu’il est là; que puis je en faire ?puis le proposer à l’émission de Fr 2 « Affaire conclue »

    1. Bonjour Martine,
      Que voulez-vous que je vous dise de plus que les textes de loi ?
      Vous pensez qu’un sourire de Sophie Davant va les abolir ?
      Même transporter l’ ivoire à des fins commerciales est interdit alors pour le reste …

      Bien cordialement,

  18. Bonjour, je possède une scène des apôtres en ivoire. Je pense car j’ ai fait le test de l’ aiguille et rien ne ce passe je l’avais mise en vente sur internet et on m’ a dit de la retirer et de faire expertiser cela car cela coûterai 500€ plus ou moins, mais je ne connais rien.

  19. Bonjour j’ai un evantail qui me semble être en ivoire venant d’un voyage en Asie, singapour je crois, effectuer par mon père durant les années 60 bien sûr sans certificat. Ou dois je me renseigner pour le vendre ? Merci d’avance

  20. Bonjour,
    J’ai hérité de deux défenses d’éléphants sculptées en ivoire datant des années 1955, mes parents étant au Gabon.
    Je souhaite les vendre
    Est ce possible?

    1. Bonjour Madame, rien ne peut prouver la date que vous annoncez, même un expert aura du mal. Ce n’est pas un objet d’art qui peut être daté. Les défenses d’éléphants sculptées furent fabriquées pour les touristes peu regardant sur le devenir de l’espèce, ce qui a contribué à son massacre. Je pense que vous allez avoir du mal à les vendre.
      Cordialement

  21. bonjour
    on me propose une paire de défenses qui proviennent d’un chasseur.
    elles sont des années 50;je peux les acheter légalement?
    merci

    1. Bonjour, j’ai notifié plus haut dans mon article : » la vente d’ivoire brut non travaillé, peu importe son âge, est interdit à la vente ».
      De ce fait, à des fins commerciales, en France et surement en Europe, il est interdit de vendre, d’acheter et de transporter de l’ivoire brut quelque soit la date de la mort de ce bel animal.

  22. Bonjour, je suis coutelier et j’ai fait l’acquisition d’une boule de billard en ivoire sur une brocante.

    J’aimerais savoir si la découpe de cette boule et l’utilisation des morceaux d’ivoire pour orner certains manches rendrait la vente de ces couteaux interdite?

    Merci de votre réponse.

    1. Bonjour reportez-vous à la législation en vigueur et modifiée à cette date  » Commerce de l’ivoire : nouvel arrêté du 4 mai 2017 modification de l’arrêté du 16 août 2016  »
      article de loi
      Cela est suffisamment précis. Maintenant, si vous êtes professionnel et fabricant, demandez à votre syndicat des précisions, on ne sait pas tout. Peut-être existe-t-il des dérogations.

  23. Bonjour
    j’ai retrouvé une vieille dent qui serait une dent de cachalot,j’ai fait le test de l’aiguille à trois reprises et rien ne se passe,elle fait environ 12 cm et pèse 254 grammes,j’ai quelques photos..je pensai la mette en vente.
    merci pour votre réponse

    1. Bonjour,
      Vous pouvez vous reporter à la législation pour la vente de l’ ivoire marin et faire expertiser votre pièce pour savoir si elle est ancienne.

      1. Bonjour,
        Je possède un lot de bagues (toutes simples) issues d’ivoire marin d’Espadon. Elles sont originaires de Dieppe début 20e siècle. L’artisan de l’époque récupérait les morceaux de rostres à la criée.
        Pensez-vous qu’il soit légal de pouvoir les vendre ?
        Vous évoquez la législation de l’ivoire marin, mais je ne trouve rien sur internet faisant référence à cette législation spécifique ?…
        Peut-être pourriez-vous me guidez ?
        Merci d’avance de votre réponse.
        Cordialement,
        Nicolas

        1. Bonjour, l’ivoire qu’il soit « marin » ou « terrestre », si l’on peut s’exprimer ainsi, reste de l’ivoire donc la législation en vigueur reste la même.
          Cordialement.

  24. Bonjour, mon papa mis en maison de retraite depuis peu nous avons dû vider son appartement, j’ai récupéré entre autres 2 lampes statuettes personnages sur socle noir chinoises et différentes très anciennes (je sais qu’elles venaient de mes grands parents, je les ai toujours connu) un peu noircies par le temps dont l’abat-jour sale ne tenait plus, j’ai coupé le fil électrique très vieux, les ai lavé à l’eau froide. Elles sont belles un peu jaunes et les 2 sur la balance pèsent 2,1 kilos, j’ai fait le test de l’aiguille rien ne se passe, est-ce de l’ivoire ? J’ai aussi 2 petites statuettes chinoises personnages des années 1970<75 …Merci par avance de votre réponse …Cdt

  25. Bonjour, je possède une tête en ivoire de femme africaine, datant du Congo Belge , je n’ai pas de date c’est un cadeau, elle pèse 2kg 500..Comment savoir sa valeur ? Merci

    1. Bonjour, Avant de connaître sa valeur, il faut effectivement faire expertiser sa date pour savoir si vous avez le droit de la vendre ( voir la législation sur l’ivoire ). Vous pouvez vous renseigner auprès d’un commissaire priseur près de chez vous.
      Cordialement

  26. Idem que vos autres « correspondants », je suis née au Gabon où mes parents ont vécu jusqu’à l’indépendance (1960). je vends ma maison et tout ce qu’elle contient dont une défense sculptée et deux « départs » de défense lourds et sculptés…qu’en faire ? aucun descendant n’en veut…
    merci !

    1. Bonjour Françoise, vous pouvez essayer de voir avec une salle de vente proche de chez vous. Ils vous donneront tous les conseils utiles. Par contre, emportez les pièces avec vous pour les montrer au commissaire priseur.

  27. Bonjour,
    J’ai retrouvé chez mes parents décédés un buste de femme africaine sur socle,
    il pèse 1017gr , hauteur avec le socle 20 cm.
    Je ne sais pas si c’est de l’ivoire ou de l’os.
    c’est d’aspect assez joliment sculpté.
    Pourriez vous me renseigner?

  28. Bonjour,
    Mes parents et moi ayant séjourné au Cameroun entre 1950 et 1954, plusieurs objets en ivoire sont chez ma mère. Elle a 92 ans et c’est moi qui m’occupe de ses affaires. Elle aimerais bien revendre ces objets et sculptures. Je suis en train de donner ou de jeter beaucoup de choses chez elle car elle est alité pour de bon.
    Que faire avec les objets en ivoire? Ni mes enfants ni moi ne desire les garder. Je suis fille unique.
    Merci de me conseiller.
    Cordialement,

  29.  » Les objets d’antiquités datant de mars 1947 au 1 juillet 1975 sont autorisés à la vente sous réserve d’avoir obtenu au cas par cas le certificat intra-UE (CIC).  »
    Bonjour, j’ai une belle broche et une sculpture  » un éléphant de 9 cm de h sur 15 qui a une patte et la trompe recollés ( dois-je le jeter ? ) Je n’ai pas de certificat, mais de toute façon j’ignore si c’est de l’ivoire. Comment faire si je veux faire confirmer la matière et vendre en toute l’égalité .

    1. Bonjour,
      En premier lieu assurez-vous que c’est de l’ivoire.
      Dans un coin non visible de l’objet enfoncez une petite aiguille chauffée avec un briquet. Si l’aiguille s’enfonce ce n’est pas de l’ivoire. L’objet peut, même si ce n’est pas de l’ivoire avoir de la valeur. Ne le transformez pas en champ de mine. 🙂 . L’aiguille ne s’enfonce pas, l’objet est lisse, lourd sans taches sombres ( os ) c’est de l’ivoire.
      En second lieu rendez dans une salle de vente où un commissaire priseur pourra vous renseigner sur la datation, car si l’objet est fabriqué avant 1947 aucun certificat intra-UE est obligatoire.
      Un commissaire priseur proche de votre domicile vous renseignera sur la marche à suivre.
      Maintenant si vous me dites que la sculpture est cassée et recollée, ce sont d’énormes points en moins sur la valeur de l’objet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 20 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.